Accueil > Cadre de vie > Prévention des risques > Dispositifs d'alerte et d'information

Dispositifs d'alerte et d'information

En cas d'alerte, les canaux d'information sont multiples pour les habitants. Si le premier dispositif d'alerte reste les sirènes, les Quevillais peuvent ensuite obtenir des renseignements par la radio, les sites internet institutionnels ou encore le dispositif d'alerte par téléphone.

Système automatisé d'appels

Téléphone

La Ville dispose d'un système automatisé d'appels téléphoniques. En cas d'alerte, les personnes inscrites sur ce fichier sont contactées directement par téléphone. Les données téléphoniques ont été collectées grâce à l'annuaire universel des pages blanches et jaunes. Les Quevillais figurant sur liste rouge ne sont donc pas inclus dans le dispositif ainsi que ceux qui se sont opposés aux contacts marketings. Bien entendu, les personnes concernées disposent d'un droit de modification dans ce fichier.

Afin de compléter la base de données, vous pouvez, si vous le souhaitez, communiquer votre numéro de téléphone fixe ou portable, grâce au formulaire disponible ci-dessous. Ces données personnelles seront exclusivement utilisées pour le système d'alerte.

 

Formulaire d'inscription

Les sirènes

Sirène d'alerte sur le toit de l'Hôtel de Ville

En cas d'événement industriel majeur, les sirènes sont déclenchées. Dès l'audition de ce signal, vous devez vous mettre à l'abri et écouter la radio.

Le signal de début d'alerte est un son modulé d'1 minute 41 secondes, répété trois fois.

Signal de début d'alerte

Le signal de fin d'alerte est un son continu de 30 secondes.

Signal de fin d'alerte

Les signaux d'essai

Tous les premiers mercredis du mois à 12h, les sirènes situées à l'Hôtel de Ville et à la mairie annexe sont déclenchées. Les sirènes des sites industriels sont également testées les premiers mercredis et jeudis du mois.

Tableau récapitulant les signaux d'essai

La radio

La station de radio à écouter en cas d'alerte est France Bleu Normandie, 100.1FM. Il est recommandé d'avoir toujours chez soi une radio à portée de main.

Internet

En cas d'événement majeur, le site internet à consulter en premier est celui de la préfecture de Seine-Maritime ainsi que son compte twitter (@prefet76).

Le site de la Ville relaie les informations du site internet de la préfecture.

partagez